Pourquoi ?

Les ateliers de philosophie offrent une possibilité de réponse à de multiples problèmes :

◯ La pensée critique, aujourd’hui précisément, est un enjeu central. Il faut s’armer de logique, de connaissances, et de compétences dialogiques de manière à se rendre capable de discriminer la grande quantité d’information dans laquelle nous baignons.

◯ La pratique d’ateliers de philosophie telle que nous la proposons est une éducation au questionnement, sous le contrôle de la logique. Les enfants posent beaucoup de questions, et c’est une bonne chose : à nous de les aider à préciser leurs questions, mais surtout, de donner une place à la belle question, comme une chose en soi à admirer, sans besoin de fermer le raisonnement en donnant une réponse immédiate. C’est en donnant de l’attention à l’exercice de formulation des questions et en leur octroyant une valeur en soi qu’on peut entretenir le feu de la curiosité.

◯ Apprendre à se positionner dans une démarche de pensée avec les autres, et non pas contre eux : au-delà de l’objectif du « vivre ensemble », il s’agit aussi d’entraîner un décentrement du sujet pour se concentrer, ensemble, sur l’objet dont il est question (que ce soit une question, un thème, un texte, une activité…) Notre objectif rejoint par là celui de Lipman lorsqu’il parle de positionnement du groupe en « communauté de recherche », qu’il décrit ainsi :

« On peut donc parler désormais de “transformer la classe en une communaute de recherche”, dans laquelle les élèves s’écoutent mutuellement avec respect, s’empruntent des idées les uns aux autres, s’encouragent à justifier leurs positions qui, sans cela, seraient sans fondement, s’entraident pour tirer les conclusions de ce qui a été dit et essaient de comprendre ce que les autres ont voulu dire. »Matthew Lipman, A l'Ecole de la Pensée, de boeck, 2011, p.42

◯ Il nous importe de continuer à encourager une pensée créative, qui génère des idées parfois contre-intuitives ou inhabituelles, ou divergentes, capable de fabriquer et d’explorer ses propres normes et de jouer avec les critères imposés.

tableau noir